Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Sophrologie

Présentation

La sophrologie a été créée en 1960 par le psychiatre colombien Dr Alfonso Caycedo. Cette méthode de relaxation, s’inspire à la fois de l’hypnose, de la phénoménologie et de techniques orientales comme le yoga ou le zen. Il vise à aider le patient à optimiser l’état de conscience de façon à harmoniser le corps et l'esprit, en chassant peurs et angoisses.

La méthode et les bienfaits


La sophrologie repose sur la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. Le principe de cette méthode naturelle veut que toute action positive sur le corps et l’esprit a une répercussion bénéfique sur l’ensemble de la personne.

Elle est recommandée pour lutter contre le stress et les angoisses, développer la confiance en soi, dans le cas de certaines douleurs chroniques (fibromyalgie, les acouphènes ou les céphalées), les troubles du sommeil, certains troubles chez l’enfant comme la phobie scolaire ou l’énurésie (le “pipi au lit”). La sophrologie peut également être bénéfique pendant la grossesse et pour préparer l’accouchement, en complément de l’accompagnement réalisé par la sage-femme.

Pratique et fréquence

La sophrologie se pratique en séance individuelle ou collective. Durant les séances, le sophrologue utilise plusieurs exercices de relaxation dynamique, auxquels succèdent des exercices de respiration profonde et de visualisation positive.

Entre huit et dix séances permettent au patient de s’approprier la méthode. Le but étant de devenir autonome et de pouvoir réaliser seul les exercices dans les différentes situations du quotidien.

Prise en charge, coût et remboursement

Une séance individuelle coûte en moyenne entre 40 et 80 euros. Comptez entre 15 et 20 euros pour une séance collective. La sophrologie n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie. Cela dit, certaines complémentaires santé comme la MGEFI peuvent prendre en charge une partie de la dépense.


Pour connaître la prise en charge prévue par les contrats Mgéfi :

  • ​​​​​​

Profession

Aujourd’hui, la sophrologie est une profession non réglementée, sans diplôme d’Etat. Mais plusieurs écoles et instituts de formation en sophrologie dispensent des formations, dont le volume d’heures et les pratiques diffèrent. Pour choisir un sophrologue compétent et reconnu par la profession, il est recommandé de sélectionner son praticien dans l’annuaire de la Société française de sophrologie ou celui de la Chambre syndicale de la sophrologie.

Mardi 10 novembre 2020

Les articles sur le
même thème

Aucune resultat