Vous êtes ...

Modifiez votre profil pour profiter d’un contenu adapté à votre besoin

Lundi 26 octobre 2020

Le 100% Santé, késako ?


Que prévoit précisément la réforme 100 % Santé ?

C’est un constat : le reste à charge, c’est-à-dire le montant que le patient doit payer après remboursement par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé, est parfois en cause dans le report ou le renoncement à des soins. Pour réduire ce reste à charge et donc favoriser l’accès aux soins pour tous, le gouvernement a mis en place sa réforme baptisée « 100% Santé ». Les mutuelles, quant à elles, préfèrent parler de réforme « Reste à charge Zéro (RAC 0) ». D’une part, parce que seuls les adhérents d’une complémentaire santé, hors contrat de base, peuvent en bénéficier. D’autre part, parce que les soins concernés sont limités : l’optique et le dentaire depuis 2020, rejoint par les soins audioprothésistes en 2021.

L’obligation pour les complémentaires santé de couvrir l’intégralité du reste à charge était fixée au 1er janvier 2020. Mais la MGEFI a choisi d’anticiper en remboursant mieux les frais dentaires de ses adhérents dès le 1er avril 2019.